thoracotomie

petite encyclopédie de l'urgence

Hémopéritoine

ponction-lavage hemoperitoine

ponction lavage du péritoine dans un hémopéritoine traumatique

L’hémopéritoine n’est pas une maladie mais plutôt un syndrome même s’il reste principalement associé aux causes traumatiques et à la rupture de grossesse extra-utérine. C’est la présence de sang dans l’espace péritonéal normalement virtuel, indépendamment de sa quantité. Son évaluation à l’heure actuelle se fait essentiellement en urgence par échographie abdominale.

Sommaire

Diagnostic

Positif

Douleur abdominale localisée à la source du saignement ou diffuse

Signes d’irritation péritonéale : défense et contracture

Syndrome occlusif mécanique ou iléus fonctionnel accompagnant, syndrome compartimental abdominal.

Instabilité hémodynamique et déglobulisation, choc hémorragique, arrêt cardiaque.

Différentiel

Ascite , Pneumopéritoine , Hématome rétro-péritonéal

Étiologies

Explorations

Ponction-lavage du péritoine

Examen qui ne se pratique quasiment plus, l’échographie FAST dans les polytraumatismes l’a complètement supplanté, et dans les cas stables, le scanner remplace l’évaluation invasive de la ponction. De plus elle n’était pas facile à réaliser ni surtout à interpréter, elle-même pouvant être un peu traumatique et donc donner un faux positif, ou de faux négatifs en cas d’hémopéritoine de faible volume ou localisé. La technique initiale est une ponction d’ascite puis instillation de sérum physiologique réchauffé, récupéré après quelques minutes, considéré comme test positif si l’aspect macroscopique est hémorragique ou si la numération des éléments figurés du sang atteint un certain seuil.

Échographie

C’est le 1er examen d’évaluation, quasiment en même temps que l’examen clinique dans l’évaluation des polytraumatisés, parfois dès le stade préhospitalier, le plus souvent en salle de déchocage. Elle recherche un épanchement d’apparence anéchogène (parfois hétérogène avec quelques échos en cas de présence de caillots) dans les différents récessus péritonéaux : loge de Morison à droite, récessus spléno-rénal à gauche, cul-de-sac de Douglas, et épanchement antérieur et supérieur à la vessie dans les grands volumes.

Hématome hépatique et hémopéritoine de faible abondance dans la poche de Morison

Épanchement assez abondant au bord inférieur du foie lors d’une rupture de kyste du corps jaune ovarien

Lésion splénique traumatique, hémopéritoine massif dans le cul de sac de Douglas

Épanchement peu visible dans le récessus spléno-rénal, lésion traumatique du tronc coeliaque

Hémopéritoine sur rupture splénique

Hémopéritoine entourant le pancréas dans une rupture pancréatique

Parfois l’épanchement est de très faible abondance et visible seulement par échographie endovaginale lors d’hémopéritoines d’origine gynécologique.

Épanchement intrapéritonéal avec débris échogènes dans le cul de sac de Douglas par échographie endovaginale, utérus libre, grossesse extra-utérine

Scanner

Il fait le bilan complet, avec injection de produit de contraste, des lésions traumatiques parenchymateuses sources de l’hémopéritoine dans les traumatismes de l’abdomen. Il nécessite un patient stable hémodynamiquement.

Lacération hépatique avec hémopéritoine, coup de couteau

Hémopéritoine par rupture spontanée de la rate chez un patient jeune

Hématome mésentérique et zone hyperdense de saignement actif, hémopéritoine stade précoce

Traitement

Abstention thérapeutique avec surveillance armée et contrôle par imagerie (échographie et scanner) lors d’épanchements de faible abondance chez un patient stable hémodynamiquement et sans lésion majeure d’organe plein. Plus classiquement on a recours à une chirurgie par coelioscopie exploratrice et/ou thérapeutique et une laparotomie suivant l’étendue de l’hémopéritoine et son retentissement, la source du saignement, tout ceci associé à des mesures d’hémostase locale et parfois une exérèse (hépatectomie limitée, splénectomie, oophorectomie …).

Références

Apport de l’imagerie en pathologie traumatique abdominale , SFAR

Haemoperitoneum , Radiopaedia

Liver Trauma Imaging , Blunt Abdominal Trauma , Penetrating Abdominal Trauma , Focused Assessment with Sonography in Trauma (FAST) , Diagnostic Peritoneal Lavage , Abdominal Vascular Injuries , Ovarian Cyst Rupture , Ectopic Pregnancy Imaging , Ectopic Pregnancy , Ultrasonographic Imaging in the Diagnosis of EctopicPregnancy , Medscape

Is there free fluid above the diaphragm , Hennepin ultrasound

Médias

échographie lacération hépatique

traumatisme de l’abdomen

rupture de GEU

endométriose

laparotomie en urgence pour rupture de rate traumatique

Publicités

Quelque chose à ajouter ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s