thoracotomie

petite encyclopédie de l'urgence

Plaie articulaire

plaie articulaire pneumarthrose radiographie

radiographie de genou de profil montrant une pneumarthrose au dessus de la rotule

N’importe quelle plaie profonde est à risque d’atteindre le squelette ostéoarticulaire et de créer ainsi une brèche pour une infection torpide et délabrante.
Les régions anatomiques articulaires souffrent en plus du fait que la plupart des articulations sont mal protégées par les parties molles, directement sous la peau (c’est logique pour la liberté de mouvements). Mais de ce fait même des plaies en apparence superficielles peuvent avoir transfixié le tissu cellulaire sous-cutané et atteindre une ou plusieurs couches du complexe articulaire.

Le type de description sera une plaie du genou, puisque c’est l’une des plaies articulaires les plus fréquentes, mais toute articulation synoviale du corps humain peut être concerné (on exclue de ce fait la symphyse pubienne et les syndesmoses crâniennes qui peuvent être rattachées aux plaies osseuses pures).
Sur l’illustration, notez le liseré clair au dessus de la rotule, correspondant à une pneumarthrose, présence d’air dans le cul de sac sous quadricipital, témoignant de la brèche de la plaie vers l’articulation.
C’est un signe radiologique assez rare, c’est souvent l’exploration d’une plaie à risque qui met en évidence la communication traumatique.

La prise en charge chirurgicale (puisqu’il s’agit d’un traumatisme ouvert) va dépendre du délai entre la création de la plaie et l’examen clinique.

A un stade très précoce, quelques heures après le traumatisme, il suffit de laver la cavité articulaire, d’extraire d’éventuels corps étrangers et de suturer la capsule articulaire. La plaie est souillée mais pas encore infectée.
Les suites opératoires comportent un draînage de quelques jours, une immobilisation par prudence, qui sera courte, et une antibiothérapie brève également (plutôt une antibioprophylaxie). Comme toute plaie, la vérification du statut antitétanique est systématique.

Au stade de plaie infectée, on a affaire à une arthrite septique post-traumatique et le lavage risque d’être insuffisant. Les prélèvements bactériologiques sont fondamentaux même si en fonction de la nature de la plaie on retrouve des germes telluriques (et non pas les mêmes populations bactériennes que dans les infections post-opératoires).
Il faut retirer la membrane synovicale inflammatoire en faisant une synevectomie. Ceci laissera une articulation moins fonctionnelle pour l’avenir mais l’objectif est de retirer tout le foyer infectieux pour ne pas avoir une destruction articulaire.

A un stade très tardif, l’articulation est rongée, le cartilage est atteint et l’os aussi en véritable ostéïte. Le seul geste thérapeutique à envisager et une résection large et une arthrodèse associée à une antibiothérapie longue et une immobilisation.

Les articulations juste sous la peau comme le genou, le coude ont un diagnostic assez simple. Les articulations plus profondes comme l’épaule et la hanche sont blessées au cours de traumatismes graves, avec fractures associées, éventuellement des pertes de substances.
Les articulations des doigts sont facilement touchées au cours d’accidents domestiques mais leur petite taille empêche une évaluation à l’oeil ou un lavage-irrigation et s’accompagnent fréquemment de sections tendineuses (surtout à la face dorsale).
Les lésions articulaires vertébrales sont quasiment toujours associées à des blessures médullaires, elles passent donc au second plan.

Sources et références à consulter :

Voir aussi :

Hémarthrose

Plaie superficielle

Dermabrasion traumatique

Plaies de la cuisse

Hématome des parties molles

Hématome sous anticoagulants

Crush syndrome

Rhabdomyolyse

Publicités

Quelque chose à ajouter ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s