thoracotomie

petite encyclopédie de l'urgence

Plaie superficielle

plaie cutanee superficielle suture

plaie superficielle de la face dorsale de l’avant-bras un peu au-dessus du poignet

(REECRITURE)

Une plaie est considérée comme superficielle si elle n’atteint pas entièrement l’intégrité de l’organe qu’elle touche. Ceci concerne principalement la peau (et des zones moins étendues et plus fragiles : muqueuses, ongles, cornée).
Du point de vue thérapeutique, on considère une plaie superficielle quand elle ne nécessite pas de soins spécialisés.

A niveau de la peau on peut considérer une plaie superficielle quand elle atteint l’épiderme, le derme mais pas l’hypoderme, et ceci quelle que soit l’étendue de la plaie.
Il faut bien sûr s’en assurer en explorant la plaie au mieux sous anesthésie locale.

On ne fera pas un exposé de tous les agents vulnérants qui peuvent abîmer la peau, mais le plus souvent pour que la plaie ne soit pas trop profonde il faut que la force portée sur la peau soit faible ou qu’elle ait été déviée au moment de l’impact.
On observe généralement deux types de plaies superficielles : des plaies nettes plus ou moins linéaires et des plaies étendues en aires appelées encore dermabrasions.

La conséquence principale est le risque infectieux puisque comme dans toute plaie, la barrière cutanée etant rompue, la peau peut donc s’infecter secondairement. C’est même un risque important pour une petite plaie qui aura été négligée (infection à germes pyogènes et tetanos).

Le différentiel des plaies simples, c’est … les plaies complexes ! En fait les plaies profondes, les plaies pénétrantes, les plaies avec déficit neurologique, section tendineuse suspectée au testing ou visible à travers la plaie, une ischémie, une hémorragie active, proche d’une région articulaire …
Et aussi les plaies plus étendues en surface mais très superficielles que constituent les dermabrasions.

Les plaies punctiformes doivent être désinfectées et protégées par un pansement (et souvent un tulle gras ou équivalent favorisant la cicatrisation, en cas d’abrasion étendue).
Une plaie cutanée linéaire peu étendue peut être fermée par l’application d’une colle biologique (éviter la proximité des muqueuses).
Le reste des plaies cutanées et les plaies muqueuses seront suturées.
Les plaies unguéales et cornéennes superficielles seront vues dans des chapitres spécifiques.

Diagnostic

Traitement

Références

Basic Laceration Repair , NEJM (abonnés)

Closing the Gap ~ Wound Closure for the Emergency Practitioner , Lacerationrepair

Evidence Based Laceration Repair

Essentials of Skin Laceration Repair , AAFP

Skin Laceration Repair Reviewed , Medscape

Médias

Suture de plaie cutanée sur peau ultra fine

Suture intradermique

Publicités

Quelque chose à ajouter ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Information

Cette entrée a été publiée le 18 janvier 2011 par dans Généralités sur les traumatismes, Plaies et brûlures, Traumatologie, et est taguée , , , , , , , , .