thoracotomie

petite encyclopédie de l'urgence

Dermabrasion traumatique

dermabrasion

dermabrasion du visage à la région temporo-zygomatique

Le terme dermabrasion regroupe deux situations décrivant la même lésion physique du derme mais d’origine différente.
La dermabrasion traumatique est une lésion aigüe de la peau étendue en surface (et non en profondeur) et ne dépassant pas l’hypoderme (couche inférieure de la peau auquel cas ce ne serait plus une dermabrasion mais une avulsion cutanée).
La dermabrasion chirurgicale est une lésion créée mécaniquement en chirurgie esthétique dans des indications précises (certaines acnées résistantes, rosacée, rhinophyma, …), lésion qu’on guide ensuite par cicatrisation dirigée (elle a tendance à perdre du terrain face aux peelings chimiques et traitements par laser).

En urgence, c’est la première qui va nécessiter une prise en charge mais on peut être amené à rencontrer la seconde notamment en cas de complication.

Diagnostic

Contrairement à une plaie superficielle, l’agent vulnérant a blessé la peau de manière tangentielle et non en créant un angle de pénétration comme dans une plaie par arme blanche par exemple. Ce genre de blessures implique donc l’application d’un agent causal avec force mais de manière répartie. C’est même plutôt quand le corps est traîné sur une surface rugueuse qu’on va l’observer. De ce fait les accidents de la route notamment de conducteurs de deux-roues qui glissent sur l’asphalte sont de grands pourvoyeurs de dermabrasions traumatiques.

La ou les lésions sont irrégulières, douloureuses, mettant le derme à nu, saignant légèrement en de multiples points. Elles réalisent un tableau de « brûlure mécanique », sont souvent souillées de différents débris terrestres (voire incrustées de petits corps étrangers).
Elles sont peu dangereuses sur le plan vital ou fonctionnel, mais c’est au niveau esthétique qu’elles posent le plus de problèmes surtout en fonction de leur localisation. Des dermabrasions faciales ou d’autres zones photoexposées poseront un problème si la lésion évolue vers une cicatrice pathologique (avec le risque d’exposition solaire qui altère les cicatrices).

Traitement

Le soin initial est un lavage à l’eau et au savon, pour enlever les débris (l’extraction de corps étrangers superficiels sort de ce chapitre) puis une désinfection soigneuse plutôt avec des produits antiseptiques non colorés pour éviter de « tatouer » la blessure.
Les pansements seront faits avec un tulle gras (laissant des particules de vaseline) ou équivalents (tulles et interfaces hydro-colloïdes, silicones, …). Il en existe des quantités à l’heure actuelle avec ou sans sulfadiazine argentique plutôt réservée aux brûlures et aux plaies infectées. Ils adhèrent à la plaie sans coller, et peuvent être laissés en place quelques jours sans nécessité de les changer, ce qui diminue les douleurs des réfections de pansement.
Ces pansements peuvent être très longs et malcommodes à faire surtout au visage et sur des dermabrasions étendues quand le patient a été traîné sur le sol sur une certaine distance en étant « brûlé » par le bitume.

Il n’y a généralement pas de soin chirurgical initial et de ce fait les dermabrasions sont souvent traitées en urgence directement par les infirmiers sur prescription médicale. Ce qui fait que les urgentistes se désintéressent en partie de ces plaies puisqu’il n’ont pas participé activement au premier soin. Je défie tous les urgentistes de me dire qu’il n’ont jamais prononcé ces mots devant une plaie qui allait prendre du temps « chouette c’est une cicatrisation dirigée je n’ai rien à faire, à toi de jouer ».
Ces plaies sont parfois plus complexes que de simples avulsions épidermiques, il peut s’y associer des plaies dermiques et profondes qui peuvent nécessiter des sutures, voire des pertes de substances complètes ou des plaies contuses nécessitant parage et couverture quitte à le faire dans un second temps. Vérifier également qu’il n’y ait pas de fracture sous-jacente à une dermabrasion avec hématome en-dessous.

En première intention il n’y a pas lieu d’utiliser d’antibiotiques pour prévenir une infection, par contre la vérification de la vaccination antitétanique est systématique (comme pour toute plaie ou brûlure). Les anti-inflammatoires non stéroïdiens et corticoïdes sont à éviter.

Une dermabrasion qui semble mal évoluer (infection bactérienne, fongique mais aussi virale type herpès, mauvaise cicatrisation, altération de la pigmentation) doit être revue médicalement pour changer le type de pansement, peut aller jusqu’à nécessiter l’avis d’un dermatologue ou d’un plasticien (d’autant plus pour une dermabrasion chirurgicale). Dans ce cas il n’y a pas d’urgence vitale et on a donc le temps de prendre une bonne décision plutôt que de prescrire un traitement à l’aveugle. Mais on ne se le cache pas, il est souvent difficile d’obtenir un rendez vous avec un spécialiste dans des délais raisonnables, et souvent ces plaies infectées repassent par les urgences pour un avis.

dermabrasion faciale grave

dermabrasion faciale grave

Dermabrasions de la pulpe des doigts

Il faut s’assurer qu’il s’agisse bien d’une perte de substance superficielle et non pas déjà d’une amputation distale, celle-ci justifiant un traitement chirurgical de recouvrement.
Les pansements ne tiennent pas très bien ou deviennent volumineux et surtout ces plaies saignent en continu. Ceci peut représenter un challenge chez les patients sous anticoagulants. Le pansement gras de doigt n’est pas forcément adapté et des méthodes alternatives récentes ont été proposées. Sous garrot (et bain préalable dans une solution de lidocaïne adrénalinée) on réalise l’hémostase et une couverture de la perte de substance par colle biologique. Il faut laisser sécher totalement la colle pour que ce soit efficace et donc prendre son temps, que l’exsanguination du doigt soit totale. On peut s’aider d’une source d’air comprimée pour renforcer la vitesse de séchage.

Références

Evaluation des pansements , HAS 2007

Trick of the Trade: Dermal Avulsion Injuries 2.0 , ALiEM

Médias

Dermabrasion de la pulpe des doigts

Publicités

Quelque chose à ajouter ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s