thoracotomie

petite encyclopédie de l'urgence

Sex in the CT-Scan : mobile stroke ambulance

un scanner qui prend la tête

Bienvenue dans le monde merveilleux des scanners où tout le monde sourit (photo niaise classique dans le monde médical, d’illustration trouvée sur un site de vente de scanner probablement)

Je reprends mon très bon jeu de mots qui m’avait fait beaucoup rire sur twitter pour intituler ce bref sujet. Je réagis à cette info que j’ai vu passer sur ce réseau social, de 1er scanner pour le préhospitalier incorporé dans une « stroke ambulance ». Un anneau de scanner c’est assez énorme, c’est évident que ça ne rentre pas dans une ambulance classique. C’est donc un petit scanner (comme j’avais déjà vu de mini IRM pour les explorations des membres) mais là c’est juste un scanner plus étroit qui ne laisse passer que la tête. Il ne peut donc réaliser qu’un scanner cérébral.

C’est très bien et à la fois c’est pas bien. Un peu à l’image de ce que je disais dans ce post sur échographie et SAMU, même si j’ai en partie révisé mon jugement depuis.

Qu’on ne se méprenne pas, je suis POUR des diagnostics et interventions précoces avec des moyens sophistiqués même si coûteux. La santé a un coût mais n’a pas de prix, vis ton rêve plutôt que rêve ta vie, blablabla … Stop à l’enthousiasme utopiste et réfléchissons un peu :
1/ Quel est le bénéfice attendu ?
2/ Combien ça va coûter ?
3/ Qui est de suffisamment bonne volonté pour le faire ?

Regardons du point de vue scientifique pur :

Tableau compatible avec un AVC brutal : dès le préhospitalier, on peut appeler la stroke ambulance et faire un scanner cérébral à domicile. On trouve un scanner normal. Que fait on ? On thrombolyse ? Qui va prendre la décision ? Pour l’instant c’est encore le Neurovasculaire qui décide s’il peut thrombolyser ou pas si le délai qui est très court, l’autorise.
Ira t’on à confier dans l’avenir cette thrombolyse neurologique au Smuriste qui thrombolyse déjà les infarctus et SCA ST + ? Aura t on des neurovasculaires à faire sortir en préhospitalier pour décider sur place ? Ca j’en doute fort. Et si le Smuroneurovasculaire sort prêt à dégainer mais découvre autre chose ? On a fait sortir un spécialiste de ça pour rien finalement. Ou en tous cas on a pas gagné grand chose par rapport à un SMUR classique.
Dans l’article de Medgadget, l’équipe annoncée comporte un paramedic, un « stroke physician » (qu’est ce donc ? ça se forme par quelle filière et combien de temps ?) et un neuroradiologiste. Où ira t on chercher autant de monde alors que dans mon CHU, on ne renouvelle pas les postes de PH en médecine qui partent en retraite pour faire des économies.

Tableau neurologique au sens large du terme : est ce que ça vaut le coup de faire un scanner à domicile, est ce que ça change quelque chose du point de vue de la prise en charge immédiate avant l’hôpital ? Il s’agit d’un hématome sous dural, pire d’un hématome extra dural : et bien malheureusement à part conditionner la réanimation, on ne peut pas trépaner sur place.
Est on assez naïf pour imaginer qu’on puisse utiliser cette stroke ambulance pour éliminer une hémorragie cérébrale et pouvoir laisser quelqu’un à domicile sans l’hospitaliser ? Nous en sommes clairement loin.

Peut on étendre cette stroke ambulance à autre chose que les AVC ischémiques ? On découvre un AVC hémorragique, ok, bon qu’est ce que ça change sur le traitement initial ? Oui on sait qu’on ne thrombolyse pas merci … Et les traumatismes ? Si c’est pas seulement un trauma crânien, ah et bien c’est dommage mais l’abdomen et le torse ne rentrent pas dans la machine.

Maintenant du point de vue qui ne fait pas plaisir :

Combien ça coûte un petit scanner cérébral mobile ?
Si un hôpital en achète, combien faut il équiper d’ambulances ? En avoir un c’est bien, mais ça implique qu’il ne faut pas plusieurs malades faisant un AVC le même jour.
Si on a bien équipé ses ambulances mobiles, reste t il assez de crédits pour avoir des scanners performants et d’autres imageries dans le reste de l’hôpital ? Si le gros CHU en est bien pourvu, les petits CH périphériques auront ils le même traitement de faveur ?

Et les bonnes volontés ?
Quand on voit comme il est difficile parfois de motiver un radiologue pour réaliser une imagerie en dehors (et même parfois pendant) les heures ouvrables, la solution d’avenir est elle d »offrir » l’imagerie d’urgence aux médecins acteurs de l’urgence ? C’est déjà ce qui est en cours avec l’échographie et c’est probablement une bonne chose. Mais comme tout à quel prix et à quelle responsabilité ?

Dans un monde idéal les Hôpitaux grands et petits, ont tous des stroke ambulance, des SCA ambulance, chacun a un échographe de poche dans la … euh ben poche justement et en intra hospitalier, 5 PET-Scan accessibles 24/24. Mais nous ne sommes pas dans un monde idéal. Est ce que le bénéfice attendu sur la prise en charge, la thérapeutique et donc espérons la morbimortalité surpasse les coûts et donc dépeuplements en matériels, lits et personnel d’autres services qui existent forcément puisque personne n’a de crédits illimités ?
Est ce que c’est pas juste un buzz technologique et que ce n’est pas applicable aujourd’hui dans la majorité de nos pays ? Et quid de l’ailleurs qui n’a même pas de quoi avoir des gants stériles ?
Le progrès c’est bien beau mais ça laisse beaucoup de questions comme d’habitude. Ceci dit je ne leur veux pas de mal et leur souhaite tous mes voeux de réussite pour ce joli mariage du préhospitalier et de la scanographie !

sex-and-the-city-the-movie-2-1024

on dirait un peu l’anneau d’un scanner derrière elles (avec un peu d’imagination …)

Sources et références :

Specialized Stroke Ambulance Features CereTom Portable CT Scanner to Reduce Time to Treatment

Voir aussi sur le site :

Echographie et SAMU

Echographie rapide ciblée en urgence

Syndrome coronarien aigu, infarctus du myocarde et angor instable

Hématome sous dural aigu et chronique et hématome extra-dural

Publicités

Un commentaire sur “Sex in the CT-Scan : mobile stroke ambulance

  1. Plume & scalpel
    14 décembre 2013

    Je partage ton analyse en ce qui concerne l’application de ce mini-scanner sur le terrain réel et sur le fait que ça ne permettra pas de thrombolyser en extra-hospitalier. Mais est ce que l’intérêt de cet appareil ne serait pas de réaliser le scanner pendant le trajet entre le domicile du patient et l’hôpital pour permettre d’économiser de précieuses minutes (enfin « précieuses » selon qu’on soit d’accord ou pas sur les bénéfices éventuels de la thrombolyse) qui sont facilement perdues entre le brancardage dans les couloirs, le transfert sur la table de scan etc etc… ? On pourrait imaginer un appel de ce strokemobile pour suspicion d’avc. Réalisation d’un scan pendant le trajet, transfert des images à un radiologue hospitalier, on élimine l’hemorragie, on prévient le neurologue de garde, et dès que le patient est aux portes de l’hôpital il peut rentrer en UNV pour thrombolyse sans passer par la case radio. À l’inverse si une hémorragie est constatée pendant le transfert, on peut lever le blocage sur un lit de thrombolyse pour le rendre à nouveau disponible pour une autre urgence.

    Mais bon je spécule, rien ne vaut une étude bien faite pour voir si ça modifie réellement le délai de prise en charge/le nombre de thrombolyses effectuées/le pronostic des patients.

    PS : ce que je dis s’applique plutôt au cas où il n’y a pas de possibilité d’IRM en urgence, à mon avis si la filière UNV d’un hôpital est bien rodée et dispose d’une IRM urgente, le neurovasc ne se contentera pas d’un scanner pour prendre sa décision.

Quelque chose à ajouter ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Information

Cette entrée a été publiée le 14 décembre 2013 par dans Actualités, et est taguée , , , , , , .