thoracotomie

petite encyclopédie de l'urgence

Hématome extra-dural

hematome extra dural

hématome extra-dural ou épidural vu en scanner, temporo-pariétal gauche compressif

Mis à jour le 15/06/2014
Type même de l’urgence  chirurgicale au cours des traumatismes crâniens, idéalement prise en charge en neurochirurgie mais en situation de nécessité sans service spécialisé, le geste opératoire doit être réalisé en tant que « chirurgie crânienne » par un chirurgien connaissant la technique.
Peut être un peu trop connu par rapport à sa réelle fréquence, comparé à des hématomes sous-duraux beaucoup plus souvent rencontrés ou des lésions hémorragiques intra-cérébrales.

Sommaire

Physiopathologie

Collection de sang «frais» entre l’os du crâne et les méninges (membranes qui entoure le cerveau, comportant plusieurs feuillets ici c’est le feuillet le plus externe, fibreux, la dure-mère). L’hématome est donc épidural ou extra-dural et décolle la dure-mère normalement accolée au périoste de l’os de la voûte du crâne.
Ce décollement se fait rapidement en bombement vers l’intérieur du crâne, vers le cerveau car de l’autre côté, il n’y a bien évidemment pas de place pour que le sang s’évacue.

La région temporale crânienne (zone décollable de Gérard Marchant) est particulièrement à risque car la dure-mère y est moins solidement adhérente. On y trouve l’artère méningée moyenne et ses veines satellites, qui explique la constitution d’hématomes de volume important. Les localisations frontales et occipitales sont possible aussi, y compris bilatéral à cheval sur le sinus longitudinal supérieur. La diffusion à la base du crâne est particulièrement dangereuse.

Il existe des hématomes extra duraux en dehors du crâne à l’étage rachidien, dans l’espace épidural avec des risques de compression au niveau de la moelle épinière. La présentation est donc bien différente et n’entre plus dans le cadre des traumatismes crâniens.

Diagnostic

Le diagnostic clinique n’est pas aussi stéréotypé que la description de la littérature. A savoir une perte de conscience, un intervalle libre de récupération complète et ensuite un retour dans le coma avec aggravation rapide.
Cet intervalle libre est même difficile à faire préciser, il peut manquer, la récupération de conscience peut être partielle …
Les déficits moteurs et sensitifs ont une valeur localisatrice. Les convulsions sont possibles.
L’anisocorie (asymétrie des pupilles) est un signe de gravité qui indique déjà un engagement. La mydriase bilatérale en stade extrème indique la décérébration.

Il n’y a pas d’âge préférentiel de survenue, puisque l’HED peut toucher n’importe quel patient ayant fait une chute (enfant, vieillard, patient alcoolique ou intoxiqué) ou ayant eu un accident de sport, de la voie publique et donc en général d’âge moyen. Si l’hématome extra-dural a été décrit initialement dans les traumatismes crâniens, l’importance des traitements anticoagulants à partir d’un certain âge rend la possibilité de sa survenue plus facile (notamment au cours des déséquilibres et surdosages) pour des traumatismes crâniens mineurs. Les hématomes spontanés existent aussi, dans le contexte de troubles de l’hémostase et de maladies chroniques du sang. Des descriptions ont été faites aussi d’hématomes survenant sur des anomalies locales crâniennes notamment tumorales, et des hématomes local ou controlatéral en post-opératoire de neurochirurgie.

La présentation clinique n’est pas si différente d’un hématome sous-dural aigu de constitution rapide.

Scanner cérébral

Le scanner fait le diagnostic en une image d’hyperdensité (donc blanche)sous forme de lentille biconvexe, ce qui donne donc un bombement convexe vers le cerveau. Classiquement homogène hyperdense, l’aspect peut être plus discret au niveau couleur dans un premier temps, dans un HED vu tôt. L’aspect est parfois beaucoup plus hétérogène voire de même densité que le cerveau avec une zone d’hémorragie active hyperdense. C’est exceptionnel mais la survenue de 2 hématomes extra duraux en 2 localisations opposées est possible et de façon retardée.
Si l’hématome est important, la compression sur le cerveau efface les sillons corticaux du côté de l’hématome, écrase les ventricules latéraux, va même jusqu’à refouler les structures homolatérales de l’autre côté avec un engagement sous la faux du cerveau. L’engagement dans la tente du cervelet ou le tronc cérébral est plus difficile à mettre en évidence au scanner.
Le trait de fracture peut être vu en fenêtres osseuses, il n’a pas d’intérêt en lui-même. Des lésions associées sont possibles : extension de la fracture de la voûte à la base du crâne, fractures des os de la face, avec leurs complications spécifiques.
L’IRM peut être utilisée dans certains cas de diagnostic difficile quand l’état neurologique le permet.

agression : hématome extra dural gauche sur fracture temporo-pariétale étendue à la base du crâne, fracture de l’orbite associée

hématome extra dural frontal droit avec engagement sous falcoriel

hématome extra dural gauche pariétal avec déviation des structures médianes en coupe frontale au scanner

hématome extradural droit de grand volume avec déplacement des structures médianes, scanner cérébral

Traitement

Le traitement est chirurgical au bloc opératoire le plus rapidement possible. Il consiste en une trépanation pour aspirer l’hématome ce qui lève la compression. Les hématomes de gros volume nécessitent de réaliser un volet crânien et l’évacuation à la main des caillots, la suture de l’artère méningée ou de sa branche responsable ou sa ligature.
Pour éviter les récidives, la dure-mère est amarrée au crâne.
Certains petits hématomes extra-duraux ne sont pas opérés mais surveillés, il y en a un exemple plus haut tiré de Radiopaedia.

La surveillance se fait en réanimation d’autant plus que l’HED est rarement isolé, des lésions cérébrales peuvent être associées.

Formes particulières

Hématome du vertex suite à une chute avec réception sur le sommet du crâne :

Hématomes de faible volume pouvant justifier du traitement conservateur :

scanner cérébral d’un enfant de 6 ans, hématome extradural droit de petit volume sans effet compressif, traitement conservateur

reconstruction 3D du scanner précédent

hématome extra dural droit hétérogène avec contenu majoritairement isodense et zone hyperdense d’hémorragie active

hématome extra dural postérieur limité par la suture temporo-occipitale et déplaçant la partie distale du sinus transverse

Exceptionnel : hématome extradural du clivus en IRM de profil

Un hématome extra-dural « chronique » c’est visiblement possible, dans ce cas particulier où il est calcifié, « ossifié » :

hématome extradural frontal ossifié au scanner, fenêtre osseuse

Références

Traumatismes graves, L. Beydon, P. Carli, B.Riou, éditions Arnette

Extradural haemorrhage , extradural haematoma with conservative management , epidural haematoma , Radiopaedia

Emergency Department Skull Trephination for Epidural Hematoma in Patients Who Are Awake But Deteriorate Rapidly (abstract)

Pubmed :

The use of the three-pronged Mayfield head clamp resulting in an intracranial epidural hematoma in an adult patient

Remote Postoperative Epidural Hematoma after Subdural Hygroma Drainage

Pathological intracranial extradural hematoma in a 10-year-old child

Extradural hematoma in Plasmodium vivax malaria: Are we alert to detect?

Presentation of a minimally symptomatic large extradural hematoma in a patient with an arachnoid cyst: a case report and review of the literature

Traumatic brain injury in infants and toddlers, 0–3 years old

Calcified epidural hematoma in pediatric age group: A report of two cases

Spontaneous Bilateral Supratentorial Subdural and Retroclival Extradural Hematomas in Association with Cervical Epidural Venous Engorgement

Bilateral Symmetrical Parietal Extradural Hematoma

Extradural hematoma in an infant of 8 months

A rare case of spontaneous bilateral extradural hematoma in a sickle cell disease child

Bilateral Biconvex Frontal Chronic Subdural Hematoma Mimicking Extradural Hematoma

Bilateral asynchronous acute epidural hematoma : a case report

Eosinophilic Granuloma Presenting as an Epidural Hematoma and Cyst

Rapid Spontaneous Redistribution of Acute Epidural Hematoma : Case Report and Literature Review

Spontaneous Intracranial Epidural Hematoma Originating from Dural Metastasis of Hepatocellular Carcinoma

Progressive Epidural Hematoma in Patients with Head Trauma: Incidence, Outcome, and Risk Factors

Collet-Sicard Syndrome Associated with Occipital Condyle Fracture and Epidural Hematoma

Rapidly Calcified Epidural Hematoma in a Neonate

Spontaneous Rapid Resolution of Acute Epidural Hematoma in Childhood

Spontaneous Epidural Hematoma from Skull Base Metastasis of Hepatocellular Carcinoma

Vaccum drainage system application in the management of operation-related non-regional epidural hematoma

Primary plasmacytoma of the cranial vault: a case report

Craniofacial trauma and double epidural hematomas from horse training

Disseminated Intravascular Coagulation in a Patient Undergoing Removal of Metastatic Brain Tumor

Intracranial hemorrhage following lumbar spine surgery

Endovascular Treatment of Incoercible Epistaxis and Epidural Cerebral Hematoma

Contralateral delayed epidural hematoma following intracerebral hematoma surgery

Severe Vertex Epidural Hematoma in a Child: A Case Report of a Management without Expert Neurosurgical Care

Bilateral Acute Epidural Hematoma with Good Outcome

Traumatic retroclival epidural hematoma in pediatric patient—Case report and review of literature

Médias

Craniectomie pour hématome extra-dural

HED frontal, où se rend bien compte de l’aspect en lentille biconvexe

Trépanation avec une chignole à main

HED temporo-pariétale chez une fillette

échographie transfontanellaire chez un enfant de 7 mois

Discussion sur la trépanation pour les HED survenant loin d’un trauma center

Publicités

Quelque chose à ajouter ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s