thoracotomie

petite encyclopédie de l'urgence

Injection de liquide à haute pression

injection sous pression main

nécrose cutanée par injection de liquide sous pression à la base du pouce

C’est une urgence assez rare mais redoutable sur le plan fonctionnel, faisant partie des accidents du travail mais qui peut se voir au niveau domestique dans des travaux de bricolage.Sommaire

Diagnostic

opacité en regard de la dernière phalange du pouce après accident d’injection par pistolet à peinture

La porte d’entrée est généralement à la main et siège préférentiellement sur la pulpe de l’index gauche chez un droitier (manoeuvre de vérification si le pistolet d’injection est bouché ou non).
Au mécanisme traumatique s’ajoute un effet d’ischémie par contusion des vaisseaux digitaux, un effet caustique lié à la nature du produit et un effet septique par contamination directe de la plaie.

Les produits injectés sont nombreux : graisses, huiles et lubrifiants qui provoquent à eux seuls une nécrose du tissu cellulaire sous-cutané ; peintures et diluants responsables d’ischémie sévère ; air comprimé et eau (karcher) qui n’ont pas de toxicité propre mais pour lesquels la pression d’injection est souvent très importante.

Initialement la présentation est faussement rassurante, peu bruyante, retrouvant un orifice punctiforme qui saigne peu et d’où s’écoule encore parfois du produit.
Secondairement l’inflammation va devenir plus patente, et la douleur prendre un aspect de pseudo panaris ou phlegmon. La mobilisation du rayon atteint mais aussi des voisins devient difficile.
Il s’associe une fièvre, et parfois des complications générales (hémolyse avec la térébenthine, néphropathie avec le white spirit).
L’injection d’air comprimé peut être responsable de décollements sous-cutanés diffus jusqu’à la racine du bras.

Traitement

débridement chirurgical d'un doigt après injection à haute pression

débridement chirurgical d’un doigt après injection à haute pression

Le traitement est chirurgical sous anesthésie loco-régionale voire générale par excision de la porte d’entrée, débridement du trajet et nettoyage soigneux. En général on ne ferme pas la plaie initiale et on la laisse en cicatrisation dirigée, on referme lâchement les incisions secondaires.
Une antibiothérapie, vérification de vaccination anti-tétanique est systématique, les anti-inflammatoires n’ont vraisemblablement pas de place pour réduire l’inflammation.
La couverture se fera de façon définitive par greffe ou lambeau dans un second temps.
Parfois, il n’y a pas d’autres choix que de réaliser une amputation devant l’importance des lésions.

Les séquelles sont fréquentes, elles dépendent de la précocité d’intervention (idéalement avant 6 heures), l’injection dans la pulpe est plus grave que dans une commissure, elles dépendent de la pression, de la quantité et de la nature du produit injecté.
La rééducation doit être entreprise très précocément en post-opératoire pour éviter les raideurs.

Références

Les infections de la main, sous la direction de M. Ebelin, Monographie de la société française de chirurgie de la main

Medscape : High pressure injections injuries , High-pressure hand injuries et Hand injections injuries

High pressure injection injurie of the thumb

X-ray quizz : a man with finger pain

Finger High-Pressure Injection Injury Caused by Epoxy Paint Spray Gun

Trauma : High pression injection injuries

New Zealand Medical Journal : High-pressure injection of silica-based paint into a finger

HigH-pressure injeCtion injury of tHe finger – a Case presentation

Flexor tendon lacerations due to high-pressure water injection injury: a case report

High-pressure injection injury of the finger

High-pressure plastic injection injury of the hand: case report

Four Cases of High-Pressure Injection Injury of the Hand

et un case report ne concernant pas une atteinte de la main : High-pressure water injection injury

Injection injuries: seemingly minor injuries with major consequences

High-pressure injection injury of the hand: an often underestimated trauma: case report with study of the literature

High pressure paint gun injuries

High Pressure Injection Injury of the Hand

Injuries due to accidental injection of paint from high-pressure paint guns

Médias

le time lapse de la peinture du débridement chirurgical

Publicités

Quelque chose à ajouter ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s